Bleu

La symbolique du bleu a beaucoup varié selon les époques et les pays… Avant le moyen-âge, il n’avait pas d’identité propre ! Son émergence a été longue, comme nous le verrons plus loin. Sombre, il était considéré comme une variante du noir et clair, comme un dérivé du blanc. Mais aujourd’hui, il est tout de même la couleur préférée des occidentaux !

Le bleu : beau mais dangereux… La longueur d’onde du bleu est l’une des plus courtes, juste avant celle du violet. En-deça, l’oeil humain ne distingue plus la couleur. Cette particularité en fait l’une des couleurs les plus énergétiques. Néanmoins, trop de bleu peu nuire à vos yeux, c’est pourquoi nos verres de lunettes pour ordinateurs sont filtrants ! De la même manière, nous développons  les photos à la lumière rouge dont la longueur d’onde n’affecte pas le papier photo.

La couleur bleue est généralement associée à l’eau et au ciel ; à ce qui nous encadre – l’eau en bas et le ciel en haut, au-dessus de nos têtes – et nous permet de nous évader. En effet, les éléments comme l’eau et le ciel ne constituent pas notre élément naturel. Nous rêvons de nous y mouvoir sans difficulté pour nous affranchir des contingences terrestres.  Par ailleurs, le bleu est une couleur que nous mangeons rarement. Il existe peu d’aliments bleus, hormis ceux qui sont obtenus par synthèse comme certains bonbons. Or, manger nous ramène à notre condition d’humain fragile et soumis aux contraintes du corps. C’est donc la couleur du rêve par excellence !

Elle a longtemps été difficile à obtenir et à stabiliser. Raison pour laquelle elle n’était même pas considérée comme une couleur dans l’antiquité. Pour les romains, elle est associée aux Barbares… Elle avait une connotation ridicule pour les hommes et de « mauvaise vie » pour les femmes aux yeux bleus… Mais elle a été réhabilitée depuis longtemps.

En effet, à partir du XIIème siècle, aux alentours de 1140, les maîtres verriers ont mis au point le « bleu de Saint-Denis ». Le bleu coûtait très cher à produire, plus cher que la couleur dorée. Aussi, la représentation du manteau de la Vierge dans cette couleur participait à montrer l’importance qui lui était accordée. Il souligne qu’elle est considérée comme l’ouverture vers le ciel, la spiritualité et/ou qu’elle est protégée par le ciel. Il arrive que le rouge soit présent dans les représentations de la Vierge à cette époque, pour évoquer le principe d’Incarnation. Le blanc sera synonyme de pureté. La « mode » du bleu a commencé à se répandre à cette époque et les hauts personnages ont commencé à en porter. Il sera alors assimilé à la royauté et à la noblesse (avoir le sang-bleu).

Il est aussi associé à la paix (casques bleus, drapeau des Nations-Unies, etc.), à la sérénité (couleur du ciel), à l’évasion et au rêve ! Et le bleu turquoise aurait des vertus apaisantes, propices à l’endormissement… Dans un registre plus négatif, il s’agit de la couleur de ce qui n’est pas contenu (le ciel est ouvert à l’infini) et peut être angoissant. Dans vos rêves, la présence du bleu peut être interprétée dans les deux registres, en fonction de votre contexte onirogène : rassurant ou angoissant.

La couleur étant immatérielle, il convient de la rapporter à la symbolique de l’objet qu’elle colore pour interpréter votre rêve. Ainsi, rêver d’une robe bleue n’aura pas le même sens que si elle est colorée en rouge. Si vous rêvez que votre mère porte une robe bleue et que vous ne pouvez la toucher, cela peut signifier qu’elle est représentée dans sa fonction spirituelle ou intellectuelle, un peu comme votre guide ou votre modèle. Si l’émotion de votre rêve est teintée d’angoisse, cela pourrait signifier que vous manquez de sa présence physique, de ses marques concrètes d’affection, de son enveloppement.

Si vous rêvez d’une voiture bleue, cela peut signifier que vous avez besoin d’évasion, de vacances et que le moyen d’y parvenir est à votre disposition si vous pouvez la conduire. Si elle est inaccessible, il faudra identifier pour quelle raison et surmonter l’obstacle avant de pouvoir réaliser votre désir. Il peut également s’agir d’un symbole personnel. Par exemple, la voiture de votre grand-père maternel était bleue et elle est associée à vos souvenirs avec lui.  Dans ce cas, vous pouvez vous reporter à ce qu’elle évoque pour vous.

Si vous rêvez de personnages bleus (en dehors des Schtroumpfs ! Quoique…), il se peut que cela réfère à leur appartenance à un monde d’évasion, de rêve, voire idéalisé, s’ils sont bleus clairs. S’ils sont bleus foncés,  cela pourrait être relatif à la profondeur de leur pensée et/ou l’appartenance à un monde plus sombre, plus dense. Ces personnages peuvent représenter une part de vous. Ils seraient alors le reflet de votre état d’esprit, de votre dimension intellectuelle ou spirituelle, de votre manière de penser, ou encore de votre façon de vous évader du monde réel.

Les exemples sont trop nombreux pour être évoqués ici car tout objet peut être teinté en bleu dans un rêve… Mais avec notre guide Comment utiliser notre dictionnaire des symboles vous avez déjà une idée de comment procéder pour les interpréter… en attendant notre formation en ligne !

Partagez cet article sur vos réseaux !

Retour en haut