Fenêtre

La fenêtre est et représente une ouverture ! Il y a une cohérence parfaite entre ses dimensions matérielles et symboliques. Il en existe de nombreuses sortes. Autant de symboles culturels pouvant être présents dans vos rêves.

Tout l’enjeu de vos rêves de fenêtres est de comprendre de quel type d’ouverture il s’agit et comment il est mise en scène. Tout comme une porte, une fenêtre peut s’ouvrir et se fermer. Mais à la différence d’une porte, elle laisse passer la lumière, même fermée. Elle offre une vue sur l’extérieur.

Si la fenêtre de votre rêve est grande et présente une belle vue, cela peut signifier que vous percevez vos perspectives d’avenir comme très intéressantes et correspondant à vos désirs, ou bien que vous les souhaitez comme telles. Si, au contraire, elle est toute petite et laisse à peine passer la lumière, demandez vous si vous êtes enfermé dans une situation où il vous est difficile de communiquer avec l’extérieur.

Pour résumer, la fenêtre de votre rêve représente l’état de votre ouverture sur le monde, associée à une situation donnée. Ouverture professionnelle, personnelle ? Tout dépend où elle se situe et vers quoi elle s’ouvre. Une fenêtre de bureau qui donne sur la ville ou celle d’une chambre dans un château hanté en Ecosse qui s’ouvre sur ce qui ressemble au Loch Ness ? Le hublot d’une cabine de bateau au milieu duquel la ligne de démarcation entre l’océan et le ciel se balance ? Quelles sont vos attentes ?…

Souvent protégée à l’extérieur par un volet ou à l’intérieur, par un rideau, voire plusieurs. Cette protection vous permet d’agir sur la quantité de lumière ou d’air que vous souhaitez laisser passer. Si votre rêve met en scène des volets fermés, peut-être y a-t-il une allusion à un deuil, un état dépressif qui vous empêche d’aller vers l’extérieur, ou un état méditatif souhaité, un besoin de respirer loin des autres, pour un temps… Tandis qu’un rideau tiré devant la fenêtre pourra signifier une simple atténuation de votre intérêt pour l’extérieur s’il s’agit d’un voilage, ou mettre l’accent sur l’importance de ce qui se passe à l’intérieur de vous, s’il s’agit d’un double rideau. Dans ces deux cas, il s’agira d’un état plus temporaire que s’il s’agit d’un volet. Une fenêtre parée de voilages, vue de l’extérieur, montrera que la maison est habitée, vivante.

Mais revenons à notre vue sur le Loch Ness ou sur la ville et ses immeubles… Une fenêtre vous permet, comme au cinéma, de vivre l’émotion sans le risque qui lui est associé. De voir l’extérieur sans y être. Protégé. Vous pouvez regarder la pluie ou la neige tomber sans être transis de froid et trempé jusqu’aux os. Car une fenêtre laisse passer la lumière mais pas la matière (lorsqu’elle est fermée). Le hublot quant à lui, s’ouvre rarement. Il garde les mêmes caractéristiques que la fenêtre mais il est encore plus protecteur car les éléments extérieurs sont plus  dangereux pour l’être humain.

 Ainsi, si votre rêve met l’accent sur ce qui se passe à l’extérieur à travers un personnage devant une fenêtre qui porte son regard au loin, ou vous qui regardez intensément ce qui se passe, il se peut que votre besoin de protection soit en cause. Avez-vous peur du monde extérieur tout en souhaitant y avoir un rôle actif ?

Une fenêtre peut laisser passer l’air quand elle est ouverte, mais laisse toujours passer la lumière sauf si l’on occulte les vitres qui la constituent.

Un rêve de fenêtre ouverte, signifierait au contraire, que vous n’avez pas peur du monde extérieur et restez ouverts aux autres.

Si les vitres sont occultées par un revêtement sombre, il conviendrait de vous demander qui – ou quelle part de vous – souhaite vous couper du monde extérieur, sans pour autant l’admettre ? Sinon, il ou elle aurait fermé les volets !

Le nombre de carreaux d’une fenêtre permet de limiter le risque de bris. Cela reste en rapport avec votre ouverture aux autres. Si de nombreux carreaux constituent votre fenêtre, il est possible que vous ayez besoin de vous consolider, de vous sentir fort(e) pour pouvoir aller vers les autres. Bien entendu, cela peut aussi représenter une fenêtre de votre enfance ou bien être un symbole lié à votre région d’origine.

La qualité de votre ouverture au monde extérieur peut se jauger à l’aune de la qualité de vos fenêtres oniriques. Sont-elle bien hermétiques ? Si non, cela peut être le signe de cette forme d’empathie qui se double d’une difficulté à vous protéger des émotions des autres…

La notion d’ouverture que représente la fenêtre est relayée par de nombreuses expressions plus ou moins positives. Notamment celle qui évoque la perte d’énergie que représente l’argent : « jeter l’argent par les fenêtres ». De même que la vision du radiateur placé sous une fenêtre ouverte représente également une perte inutile d’énergie : cela reviendrait quasiment à chauffer l’extérieur. Si ces éléments sont présents dans vos rêves, c’est à cette signification qu’ils renvoient. Perdez-vous inutilement de l’énergie à vous occuper des besoins des autres au détriment des vôtres ?

Au sens figuré, la fenêtre signifie le créneau, la fenêtre de tir. En d’autres termes, l’intervalle de temps qui vous permet d’agir. La visibilité et la possibilité d’action limitées dans le temps. Il peut également être question de cela dans vos rêves. Vous le sentirez en fonction de l’émotion ressentie, ou bien d’une remarque d’un des personnages… Cela pourrait aussi apparaître sous la forme d’une image changeante, accompagnée du sentiment de ne pouvoir retenir les éléments qui la composent…

Que dire alors d’une fenêtre d’ordinateur ? Car il s’agit aussi d’une possibilité d’action. Mais dans ce cas, l’accent est mis sur la problématique de la maîtrise de cette possibilité. Vous décidez de l’ouvrir ou pas. C’est dans ce sens que vous pourriez l’interpréter dans vos rêves : il serait question de votre potentiel de capacité à communiquer. Car le fait qu’il s’agisse d’un ordinateur indique que cela est du domaine du virtuel. Auriez-vous une propension à éviter la réalité ? A avoir peur des émotions (les vôtres, celles des autres) ? A avoir besoin de vous « entraîner » virtuellement avant de passer à la communication réelle ? Une peur de l’échec ou du jugement ? Un besoin de contrôle de vos affects, ou bien de ceux des autres ?

Nous avons tous besoin de regarder ailleurs qu’en soi pour relativiser ce que nous  vivons, mais aussi pour prendre conscience de notre différence, de notre spécificité. En d’autres termes, voir au-delà de son espace personnel est un moyen de concilier soi et les autres : de se situer. Chacun voit les choses de sa fenêtre, comme le dit l’adage !

 

Partagez cet article sur vos réseaux !

Retour en haut