Glissement sémantique

Littéralement, un glissement sémantique est le glissement de sens d’un mot ou d’une expression. Nous les retrouvons principalement dans les rêves, même s’ils sont présents dans nos discours de tous les jours à travers les lapsus que nous faisons. On en trouve de nombreux exemples dans les discours des personnalités médiatisées notamment.

Ils ont été étudiés par S. Freud dans  Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient. Il y retrouve décrit, entre autres, le procédé de « figuration » dont l’action est de modifier la forme des mots, de créer des double sens ou des jeux de mots.

J. Lacan en a poursuivi l’étude en redécouvrant le rôle de la sémantique dans l’interprétation des rêves notamment.

En voici quelques exemples dans les rêves :

  • le mot « île » pour signifier « il »
  • le mot « verre » pour « ver » ou « vert »
  • le célèbre « genou » de Lacan pour signifier une problématique liée à l’articulation sociale entre « je » (soi en tant qu’individu) et « nous » (le groupe – social, professionnel, familial, etc.)

Partagez cet article sur vos réseaux !

Retour en haut