Principe de plaisir

Selon S. Freud, le principe de plaisir est l’un des deux principes, avec le principe de réalité, qui régit notre mode de fonctionnement psychique. Le déplaisir augmente par l’accumulation de stimulations désagréables. Lorsqu’il dépasse un certain seuil, le principe de plaisir intervient comme une décharge automatique qui soulage du déplaisir et implique une sensation de plaisir, agréable.

Exemple : vous avez faim depuis un certain temps. Cela devient insupportable, vous mangez et cela vous procure une sensation très agréable.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Retour en haut