Sable

Le sable est un symbole du paradoxe, à la fois dur et meuble. Dur au niveau des grains qui le composent et meuble en tant que matière. Il est à envisager sous les deux aspects : micro et macro.

En tant que matière (macro), il est fluide, insaisissable mais homogène en apparence. On ne peut construire sur du sable. Seriez-vous en train de vous poser des questions sur la solidité des bases de vos choix de vie ? Ou d’un projet récent ?

Dans son aspect « micro » (les grains qui le composent), il est extrêmement dur et solide mais peu homogène. Il doit être associé à un autre élément pour servir de matériau de construction. Mais il est indispensable dans ce domaine.

Il est souvent associé à la plage ou au désert ou il est présent en quantité importante, donc rarement dans sa dimension élémentaire. Il évoque alors l’érosion lente. Le temps qui s’écoule comme dans un sablier.

Malgré un volume important, le vent peut le déplacer (nous avons tous en tête l’érosion de la dune du Pilat). Il représente l’instabilité du temps et son écoulement inéluctable. Avez-vous peur du temps qui passe ? Ou bien d’une échéance inéluctable ? 

Il peut aussi, malgré un volume minimal, faire dérailler tout un système. On parle souvent du grain de sable dans les rouages pour désigner une perturbation pouvant aller jusqu’à une rupture du système. Cependant, cette source de perturbation est toujours difficile à identifier à cause de sa petite taille. Etes-vous à la recherche de la cause d’un dérèglement de vos habitudes de vie ? De votre santé ? D’une relation amicale, amoureuse ou familiale ?

 

Partagez cet article sur vos réseaux !

Retour en haut